Logo du Château Jean Faure
L'agriculture biologique
Une école d’expérimentation et d’intransigeance

D’abord feutrée, activée en sourdine sur des parcelles en pleine restructuration, aujourd’hui revendiquée, l’agriculture biologique est l’indispensable rouage à la réalisation d’un grand vin.

Le vin sera certifié AB dès le millésime 2017.

Préparations organiques, espèces végétales multiples, utilisation de la traction animale, travail manuel, tout s’organise autour de l’espace naturel, en symbiose avec le rythme des saisons et le souffle des bêtes. Une orfèvrerie finement ouvragée.

Vasyx
Nola
Marquise
Quanou
Des chevaux de trait à demeure

Il y a là Quanou, Nola, Marquise et Vasyx.

Quatre robustes chevaux de trait, breton, percheron et mulassier du Poitou. A l’automne et au printemps, ils sont commis d’office aux buttages, cavaillonnages et autres griffages superficiels des sols. Durant quatre à cinq heures, ils sillonnent les parcelles du vignoble de Château Jean Faure pour aérer la terre et favoriser la vie microbienne.

L’écurie du Château Jean Faure est un retour avant-gardiste à la tradition,un engagement total.

L'éco-système de la vigne
Château Jean Faure, partisan de la Bio

Les équipes de Château Jean Faure dirigent avec conviction et pragmatisme, puisant dans les pratiques des anciens les ressources nécessaires pour une viticulture durable douce et rayonnante.

« C’est la nature qui choisit chaque année.

Nous, on s’adapte. »

Une humilité qui requiert deux fois plus de travail au quotidien : les traitements sont en fonction de l’humidité, du climat, des saisons. Beaucoup de vigilance, de surveillance sont nécessaires : il faut réagir très vite, ne jamais relâcher son attention.

« On renforce les défenses naturelles de la plante, on travaille beaucoup en amont afin d’avoir à traiter le moins possible. »

L’utilisation de produits préventifs, de décoctions naturelles, le respect du calendrier lunaire, l’ébourgeonnage et tous les travaux en vert sont autant de pratiques qui aident la vigne à se défendre.

« La chaux, les tisanes de compost, les huiles essentielles, les écorces d’orange pour brûler le mildiou sont autant de recettes naturelles qui renforcent les défenses immunitaires du plant. »